AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kasey E. King

Aller en bas 
AuteurMessage
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Kasey E. King   Mar 28 Avr - 6:31

KING Kasey Evan Parce que nous sommes tous différents






120 ans (réel), 20 ans (physique) Portland (Oregon), États-Unis
Américain

REVENDEUR
…De quoi? De tout ce qui est possible de voler, vendre, revendre et acheter et même des trucs qui ne le sont pas habituellement. Armes, drogues, bijoux, services, vies, sang, organes, hommes, femmes et enfants…



YOU'RE SUCH A WEIRD MIND
«Weird»? Si vous saviez…Oh et puis, peut-être qu’il vaut mieux ne rien savoir à mon sujet en réalité. À première vue, j’ai l’air d’un type posé. Avec des réactions tout ce qu’il y a de plus mesurées. Réfléchi. Tout de suite, j’ai l’air de quelqu’un de détendu, décontracté…«Cool», comme certains disent. Aussi, la jeunesse de mon visage me donne des airs d’insouciant. Mais, il a bien trop de choses en moi qui me trahissent pour que je puisse avoir la possibilité de tromper tout le monde sur ce que je suis…Pour ceux qui ne croient pas à l’existence des vampires, il n’y a aucun problème…Ils remarqueront sûrement le «petit quelque chose indéfinissable» qui me rend différent des autres mais jamais ils ne se douteront de mon penchant pour les gorges saignantes. Après tout, on ne se trompe jamais sur la grande cuisine…Par contre, les autres, ceux qui y croient…Eux, ils leur arrivent de deviner. Parce que oui, j’ai quand même hériter de tout ce qui fait d’un vampire, un vampire. Un pas souple. Une gestuelle gracieuse (qui ne me va pas du tout d’ailleurs). L a peau pâle et lisse. Le regard pénétrant. Une aura attractive. Et s’ils leur venaient à l’esprit de s’informer un peu sur le compte de ce cher Kasey Evan King...Ils découvriraient des choses pour le moins étonnantes. Vous pourrez entendre des tas de trucs plutôt…Fondés à mon sujet. Par exemple que je suis mercantile et cupide. Tout dans la vie à un prix jusqu’à ma propre mère. Et, même quand vous ne pensiez même pas vouloir ou même pouvoir vous procurez quelque chose, moi je suis là pour le vendre. Avec ma rhétorique à tout casser, vous n’êtes pas sorti de vos peines. Beau parleur et convainquant, je sais persuader et les gens qui me connaissent le savent. Et pour de l’argent, je suis prêt à planifier toutes les magouilles inimaginables. On ne montre jamais trop de zèle pour son gagne-pain et si je dois défoncer un mur de la maison blanche pour obtenir ce que je veux et bien je défoncerai un mur la maison blanche. Et je ne manque pas de tête avec ça, sarcastique, j’ai une bonne répartie. Et une grande culture générale qui plus est. Vous ne connaîtrez pas beaucoup de trafiquants ici qui savent eux-même disséquer un humain vivant! Pas beaucoup? Je dois admettre que j’exagère presque…Et il n’y a pas qu’en bijoux, dissection, drogues que je me connais, parce qu’en plus de tout cela, j’ai une très bonne culture générale. À noter, je suis très lucide et donc très méfiant. Bref, pour plus de question, tapez 1, pour parler à un responsable, tapez 2, si vous voulez bien répondre au sondage de la maison, tapez 3…Sinon, raccrochez.


YOU'RE SO HOT... TELL ME YOUR STORY HONEY
[i]Deux secondes plus tôt, j’avais dégluti sur le plancher de mon appartement, celui-ci grand, pratique, confortable…Mais qui n’a rien du cachet des maisons d’antan. Je suis depuis déjà un siècle de mes nausées conséquentes…Parce que ces vomissures, mon cher, n’ont rien d’ordinaire. Je vomis de l’or en poudre. Sans déconner. Je vomis de la poussière dorée. Il n’aurait pas exister malédiction plus profitable pour moi. Car oui, il s’agit bien d’une malédiction. Alors que je suis maintenant penché sur l’une de mes nombreuses sources de richesse, je me remémore cette mésaventure que j’ai vécu il y a 100 ans jour pour jour…Et sans grande nostalgie, je dois l’admettre…

Ça s’est passé au XIXe siècle. J’étais encore ce que l’on peut appeler un Homme à l’époque. Avec un grand H. Ma famille, c’était la rue. Mes revenues, c’était que je pouvais voler aux passants, aux marchands, aux maisons. J’ai quelques brefs visions du pensionnaire où je vivais avec d’autres orphelins…Mais je n’ai pas souvenir de visages, d’autres lieux…Non rien de cela. J’ignore qui étaient mes parents, pourquoi mon père m’avait abandonné alors que ma mère était morte pour me donner la vie…Etc. Sortons les violons ! Aller, j’vais arrêter de vous faire un mélodrame parce qu’en fait, tout ça, je m’en fous. Je suis pas une âme torturée, il ne faut pas se faire de fausses idées. C’est seulement une phase un peu flou de ma vie. Pas plus dramatique que le fait de ne plus se rappeler où on a rangé ses clefs.

À 13 ans, j’étais déjà un vagabond doublé d’un voleur. Et je n’avais pas mon pareil pour ce genre de chose. Il allait de soi qu’au bout d’un an ou deux, j’étais fui comme la peste par quiconque connaissait l’endroit et tenait à sa bourse. Pourtant, j’étais déjà assez malin pour éviter d’avoir à être attraper par tous ceux qui auraient pu en vouloir à ma peau…Que ce soit le gros ivrogne à qui j’ai volé l’argent qui aurait pu lui servir à acheter son infâme biquette ou la Justice. On peut mettre mon karma dans le lot tiens ! Mais bon, avec le temps, j’ai du me trouver d’autres moyens que la classique bousculade accidentelle pour amasser mes gains. C’est là que j’ai commencé à devenir, non seulement un fin voleur, mais un fin arnaqueur et à vendre des services en tout genre.

À 18 ans, j’étais plutôt fier de moi. Je crois sans un doute que mes vols et mes magouilles avaient pris tant d’expansion que j’aurais bien pu avoir ma propre maison. Mais, à la place, en tout bon jouvenceau, j’avais préféré me rouler dans des luxes temporaires. Au lieu d’une maison modeste et d’un travail légal, je dépensais mon fric dans l’alcool, la nourriture de bourgeois et les putes…J’étais un voyou sans domicile, cupide, ivrogne, excentrique et méprisé. Pourtant, j’étais tout ce qu’il y a de plus brillant. Je savais lire. Et je lisais. J’étais malin, rusé. C’est bien pour cela que je n’ai jamais penser faire autre chose que voler…J’étais fait pour ça.

J’avais 20 ans quand je me suis mis à vomir ma richesse. C’était le soir. J’avais intercepté tout à fait par hasard un compère. Il s’enfuyait avec le sac d’une vieille peau. Je lui ai repris son gain, pensant me le garder. Sans autre but. Mais, la vieille peau, ne me connaissant pas de toute évidence, est sauté sur une mauvaise conclusion.

«Dieu soit loué ! Vous avez repris mon sac! Dieu vous bénisse monsieur, Dieu vous…»

«Vous me donnez combien pour récupérer votre sac ?», je l’interromps.

«Comment?», dit-elle, les yeux écarquillés de stupeur.


Elle m’a laissé sans broncher tout ce qu’il y avait de valeur dans le-dit sac et moi je le lui laissais avec l’idée que de toute façon, je l’aurais jeté. Selon mon œil d’expert, le sac ne valait pas grand chose. Ce que j’ignorais par contre, c’est qu’il y avait témoin…

Un grand homme pâle souriant, l’air amusé. C’était un être curieux qui vous laisse un grande impression. Ses traits étaient parfaitement bien dessinés. Vous vous doutez de la suite. Mon histoire n’a rien de bien original. Il m’a adressé nonchalamment la parole comme si j’étais seulement un spécimen intéressant. Et même dans sa manière de parler, il y avait quelque chose d’hors du commun. Mais, je ne m’en suis pas laissé impressionné. J’ai accepté sa conversation uniquement parce que mon regard vif et attentif avait remarqué un objet brillant à son cou. Un médaillon en or…J’ai bien entendu essayer de le voler quand j’ai cru le moment opportun arrivé. Et j’ai réussi. L’étranger avait sans doute changer bien vite d’air quand je suis parti en courant avec le bijou dans les mains mais je ne pus le constater, trop occuper à fuir. Une connaissance à moi vivait à quelques coins de rue et je croyais pouvoir me réfugier dans sa demeure après ma course. J’étais sûr que c’était dans la poche. J’allais certainement le semer. Pourtant, alors que je croyais l’avoir bien distancé, je le retrouvai face à moi. Je n’ai pas eu le temps de faire part de ma perplexité que la créature bondit sur moi…Mais pas seulement pour récupérer son médaillon.

«Ta cupidité te perdra», je me rappelle l’avoir entendu murmurer avant qu’il ne plonge ses crocs dans ma chair. Mais, à ce moment là, je n’avais pas prédis ce qui allait m’arriver…

Je suis né une seconde fois dans la douleur. Pour la deuxième fois, seul. En dehors de la souffrance terrible qui me rongeait, je ne me rappelle rien de ces trois jours. En fait, j’ignore même si ça l’a duré trois jours. Cela aurait très bien pu n’être seulement qu’une heure que je n’en aurais pas fait la différence. Me voilà vampire. L'étranger? Je ne l'ai jamais revu.

…J’ai maintenant 120 ans. Je vis à New York depuis 20 ans. J’ai mon propre appartement. Mon propre matériel d’apprenti chirurgien. Je n’ai fait que devenir plus cultiver et plus intelligent avec le temps. Plus cupide que jamais. Je ne suis plus qu’un simple vulgaire voleur…Mais, un homme d’affaire polyvalent…

Et alors que je ramasse cet or qui m’ait sorti des entrailles…Je vomis une seconde fois. «Ta cupidité te perdra», m’a dit l’étranger. Et en cette malédiction, j’y ai gagné immortalité, élégance et prospérité.
Alors quoi ?



YOU HAVEN'T SAID EVERYTHING?
Je crois que ça va être tout darling.


    YES MONSIEUR VAMPIRE TAKE ME!
    Don(s): Don, malédiction? C’est du pareil au même pour moi. J’ai des vomissements chroniques…Mais pas n’importe quel vomissement. Je vomis de la poussière d’or. Appelez-moi TinkerBell.*
    Ancien ou Nouveau?: Ancien
    J’aime pas parler politique alors les démons, ils peuvent bien se branler en groupe ou faire des sudoku, ça les regarde. Et pour ce qui des élevages de moustique, ça ne me regarde pas et ça va continuer comme ça tant qu’aucun de ces scientifiques ne m’approchera pas avec ses outils. C’est simple non? Je m’occupe de mes affaires et on reparlera de la moralité de leurs conneries quand je sentirais que la situation m’interpellera. Alors, en attendant, on s’appelle et on déjeune.



*Kasey ignore que, en réalité, ses organes se décomposent en poussière dorée lentement depuis qu’il a été maudit ce qui risqué de nuire considérablement à sa santé si rien n’est fait à temps…

TAKE EVERYTHING OFF... LET'S HAVE FUN BABY
PSEUDO:Euhhh
AGE: 16 ans

AVATAR: Edward Furlong

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Vk <3
COMMENTAIRE(S)? C’est l’histoire de Paf le chien…Le chien a traverse la rue et puis PAF le chien…*toussote*


Dernière édition par Victor Vassiliev le Mar 28 Avr - 12:59, édité 1 fois (Raison : YES WE CAN ! (l))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machoires

avatar

Nombre de messages : 9
Mood : beLIEve
Date d'inscription : 25/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN:

MessageSujet: Re: Kasey E. King   Mar 28 Avr - 12:38

AH AH AH AH !

AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH !!



OUI ! OUI !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: Kasey E. King   Mar 28 Avr - 12:53

AH oui !
J'ai envie de te dire .. Bienvenue ! Welcome ! Wilkommen ! Aventi aventi !

Voilà !

Ca c'est du travail de pro. Lisse. Net. Sans accrocs. (pardon, mais j'connais pas de synonymes à ce mots.. c'est un gros défaut à moi U_U)

Non mais sinon... on va pas chippotter le bout de gras.

Alors ?
Combien pour que je te valide la fiche ?
Mh ?

Allez. La maison fait crédit. <3

Par les pouvoirs qui me sont conférés je ... Mh. Validé.

A BIENTOT COUPIN DE MOI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kasey E. King   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kasey E. King
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I am Sofa King, we todd ed.
» The Lion King New York
» The Lion King, version Broadway à Montréal...
» [Revue] Hamilton Khaki King H64455533
» Hamilton Khaki King Scuba Automatic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Inconvenient Ideal :: Glass Skins :: Ain't Afraid to Die-
Sauter vers: